750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Attention ce Blog de Cuisine va te donner faim !

Les Recettes de Food Wars Non Officiel par Chef Jean-Nours.

Les Recettes de Food Wars Non Officiel par Chef Jean-Nours.

Ohayô gozaimasu les Moldus,

Je vous présente aujourd'hui ce premier volume de recettes sur la saison 1 de la série animée Food Wars (Shokugeki no Soma).
Pour ceux et celles qui ne connaissent pas l'univers de Food Wars, laissez-moi vous introduire en quelques lignes dans cet univers gourmand et parfois un peu déjanté sur les bords.

 

ʺ L'histoire est centrée sur un personnage, Soma Yukihira, son parcours culinaire et ses rencontres avec d'autres chefs en herbe.
On va donc le suivre dans ses aventures pleines de défis culinaires et de gourmandises ; il commence son apprentissage dès son plus jeune âge avec son père, Jôichirô, dans leur restaurant familial le « Yukihira ».
Soma qui avait pour seule ambition de reprendre le restaurant familial, va se retrouver confronté au défi ambitieux que son père lui lance de s'inscrire à l'école d'élite (Tōtsuki) où seulement 10% des élèves obtiennent leur diplôme. ʺ

 

Voilà pour vous donner une petite idée de ce qu’est Food Wars ; si vous ne le connaissiez pas, n'hésitez pas à aller le découvrir, il existe sous forme de manga et de série animée.

Alors comme c’est mon premier ouvrage, je vais tenter de faire les présentations : je m’appelle Jean-louis Czubaj alias Jean-Nours.
Je suis un geek de cuisine et tout particulièrement de recettes de la pop culture, que je partage depuis déjà quelques années sur internet en vidéos.
Vous pourrez d’ailleurs les trouver, si vous le souhaitez, sur ma chaîne youtube cuisine geek, et venir échanger facilement avec moi dans l’espace commentaire de celle-ci.

Je vous propose maintenant de découvrir une petite présentation des quelques personnages dont j’ai choisi les recettes pour ce premier volume sur Food Wars.
 

Les Protagonistes : 

Soma Yukihira

Soma est un jeune de 15 ans passionné de cuisine qui a commencé à mettre la main à la pâte à l'âge de 3 ans avec son père (Jôichirô) dans le restaurant familial, le «Yukihira».
Durant les services au restaurant, père et fils ont pris l'habitude de se défier, ce qui a forgé le caractère de Soma suite à ses 489 défaites face à son père, et ce qui l'amène à être combatif et  toujours positif, cherchant sans cesse à se surpasser.
Depuis la maternelle, Soma aime cuisiner ; il fait goûter à ses camarades des plats parfois au goût affreux afin de trouver de nouvelles saveurs.
Soma rêve de reprendre le « Yukihira », seulement un événement va venir perturber son plan :  son père décide de fermer l'établissement pour 3 ans et le met au défi de réussir dans la prestigieuse école Tôtsuki qui accueille des élèves d'élite.
Grâce à son esprit de compétition, il va briser les barrières qui seront sur sa route et réussir à convaincre les plus réticents à accepter l'arrivée d'un petit restaurateur de quartier dans cette école réputée.

Jôichirô Yukihira

Il est le père de Soma qu’il a élevé seul ; il est le propriétaire du restaurant «Le Yukihira », sa cuisine est familiale et est très appréciée dans son quartier.
Depuis que Soma est tout jeune, il lui lance des défis pour le faire évoluer et voir ce qu'il vaut.
Jôhichirô n'est pas qu'un simple restaurateur de quartier, il était autrefois un élève de l'école Tôtsuki, dont il était d’ailleurs l'un des meilleurs.


Erina Nakiri

Elle est la petite fille du directeur de l’Académie Tôtsuki où elle est surnommée le « palais divin » car elle a un palais surdéveloppé depuis qu'elle est toute petite.
Habituée depuis toujours à goûter les meilleurs plats, elle est devenue une cuisinière chevronnée et reconnue de tous. Jôichirô l'initiera à une nouvelle conception de la cuisine.
Erina est très orgueilleuse et n'accepte que le meilleur, elle est sure de sa cuisine qu’elle considère comme raffinée et délicieuse.

Megumi Tadokoro

Elle vient d'un petit village neigeux du Japon, Tôhoku, d’où elle partira sans revoir sa famille avant d'avoir obtenu son diplôme.
Sa mère lui donne un porte-bonheur avant son départ pour l’école Tôtsuki où va se jouer son avenir.
Ses débuts se passent mal car elle enchaîne les mauvaises notes, étant par nature timide et régulièrement maladroite, ce qui l’empêche de montrer son vrai potentiel.

Dans son village dont la spécialité est le découpage de la lotte suspendue, elle aidait régulièrement en cuisine et était de loin la meilleure d'après ses amis.
C’est en rencontrant Soma et en faisant équipe avec lui qu'elle va commencer à prendre confiance en elle et qu'elle va révéler son vrai potentiel.

Takumi Aldini

Il est originaire d'Italie par son père et du Japon par sa mère ; son frère jumeau Isami est aussi à l'école Tôtsuki.
Ils ont passé toute leur enfance à Florence, où ils ont appris la cuisine avec leur oncle dans la Trattoria familiale.
Takumi avec sa forte expérience sera très rapidement le premier grand rival de Soma et ce, dès leur première rencontre ; il va d’ailleurs très vite le défier jusqu'à ce que Soma le reconnaisse en tant que tel.

Ikumi Mito

Elle est surnommée soit « le général de la viande », soit « Nikumi » (qui vient de « niku » viande). Sa riche famille est spécialisée dans la viande de luxe,
Elle fait la connaissance de Soma en voulant fermer « le club de donburi », plat traditionnel japonais à base de riz placé dans un bol surmonté de diverses garnitures.
Soma va essayer de sauver le club en défiant Ikumi dans un duel de chefs qui finira par les lier d'amitié.

Kinu Nakamozu

Mme Nakamozu rencontre Soma lors de ses vacances où il retourne au « Yukihira » afin d’y retrouver ses amis.
Soma constate alors la mort de son quartier : l’entreprise Mozuya a profité de la fermeture du Yukihira pour s’installer dans la gare marchande en face de la rue Sumire, a attiré toute la clientèle du quartier qui a déserté tous les petits commerces.
Soma décide donc d’engager une guerre contre Mme Nakamozu et son fameux karaage Mozuya, afin de faire renaître leur quartier en s'unissant autour du wrap karaage de Soma et ses amis.

Miyoko Hôjô

Sa spécialité est la cuisine chinoise  grâce à l'expérience de son restaurant familial qui existe depuis 50 ans, « le Hôjôrô ».
Première femme cheffe du « Hôjôrô », elle a succédé à son père et a une grande force physique et mentale ; très combative, elle ne se laisse surtout par marcher sur les pieds par les hommes.
Elle est reconnue pour sa maîtrise du wok et ses plats sautés dont elle a fait sa marque
.

Finies les présentations ! Accrochez-vous, on embarque dans la Delorean, direction « le Yukihira ». C’est parti !

 

Les Recettes de Food Wars Non Officiel par Chef Jean-Nours.

1.Le Chahan de Sõma Yukihira au porc

 

Soma réalise cette recette de Chahan au porc pour affronter en duel son père Jõichirõ Yukihira. 

 

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 15 minutes

Portions pour : 2 personnes

 

Ingrédients :

- 240 g de riz

- 140 g de porc

- 40 g de carottes

- 40g de champignons

- 40 g de petits pois

- 2 œufs

- 1 oignon 

- 80 g de Narutomaki (facultatif)

- 20 g d'huile

- 20 g de sauce soja

- sel, poivre

 

Préparation :

- Commencer par faire cuire le riz dans de l'eau bouillante préalablement salée ; puis, une fois cuit, le refroidir directement sous l'eau froide.

- Couper le jambon, les champignons, les carottes et le porc en petits dés et les réserver au frais.

- Battre les œufs dans un saladier avec du sel et du poivre.

- Faire chauffer la moitié de l’huile dans une sauteuse ou un wok, et ajouter les œufs battus jusqu'à l'obtention d'une omelette, puis réserver.

- Mettre les 10g d’huile restant dans la sauteuse ou le wok, ajouter les oignons, les carottes, les petits pois et le jambon et les cuire sur feu vif en remuant pendant quelques minutes.

- Lorsque les carottes sont cuites et ramollies, ajouter le riz et faire revenir sur feu vif en remuant jusqu’à ce que le riz crépite.

- Détailler maintenant l’omelette en morceaux et l'ajouter dans le riz, puis verser la sauce soja et mélanger bien à l’aide d’une spatule.

- Pour finir, ajouter des tranches de Narutomaki, assaisonner si besoin et servir chaud. C'est prêt ! Méshiagalé

 

2.Le Chahan de Jõichirõ Yukihira à la crevette

 

Le Chahan à la crevette est proposé par Jõichirõ Yukihira pour affronter Soma en duel culinaire.

 

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 15 minutes

Portions pour 2 personnes

 

Ingrédients :

- 240 g de riz

- 140 g de crevettes

- 40 g de carottes

- 40 g de champignons

- 40 g de petits pois

- 2 œufs

- 1 oignon 

- 30 g d'huile

- 1 cs de Cognac

- 20 g de sauce soja

- sel, poivre

 

Préparation :

- Commencer par faire cuire le riz dans de l'eau bouillante préalablement salée, puis une fois cuit, le refroidir directement sous l'eau froide.

- Décortiquer les crevettes, couper les champignons et les carottes en petits dés et les réserver au frais.

- Battre les œufs dans un saladier avec du sel et du poivre.

- Faire chauffer 10g d'huile dans une sauteuse ou un wok, et ajouter les œufs battus jusqu'à l'obtention d'une omelette, puis réserver.

- Faire chauffer à nouveau 10g d'huile et ajouter les crevettes, les faire bien sauter ; puis ajouter le Cognac, les faire flamber, et réserver dans un récipient à part.

- Mettre pour finir les 10g d’huile restant et ajouter les oignons, les carottes, les petits pois et les cuire sur feu vif en remuant pendant quelques minutes.

- Lorsque les carottes sont cuites et ramollies, ajouter le riz et faire revenir sur feu vif en remuant jusqu’à ce que le riz crépite.

- Détailler maintenant l’omelette en morceaux et l'ajouter au riz, puis verser la sauce soja et mélanger bien à l’aide d’une spatule.

- Ajouter pour finir les crevettes, et assaisonner si besoin et servir chaud. C'est prêt ! Méshiagalé

 

3.Le Rôti aux Pommes de terre de Sõma Yukihira

 

Soma va réaliser sa recette de rôti inimitable en réponse à l’ultimatum lancé par Madame Minegasaki de devoir servir n’importe quel client. Si Soma échoue, il devra alors fermer définitivement « le Yukihira ».

 

Préparation : 25 minutes

Cuisson : 20 à 25 minutes

Portions pour 4 personnes

 

Ingrédients : 

- 14 tranches de bacon ou lard
- 6 pommes de terre
- 1 à 2 gros champignon de Paris
- 1/2 oignon
- romarin/sel/poivre/muscade
- 1/4 de litre de vin rouge
- 2 cs de soja sucré ou salé
- 100 g de beurre
- 3 cs de lait

 

Préparation :

- Commencer par mettre les pommes de terre dans l’eau froide avec une pincée de gros sel et les faire cuire.

- Ciseler les champignons et les oignons, les mettre à suer dans du beurre ; une fois qu'ils ont rendu toute leur eau, assaisonner avec du sel et du poivre et un filet de jus de citron, puis réserver.

- Ensuite éplucher les pommes de terre et les mettre dans un saladier, puis les écraser avec une fourchette.

- Ajouter la duxelles de champignons, le lait, les épices, et mélanger bien la purée, puis réserver.

- Mettre les tranches de bacon ou de lard à la verticale et à l'horizontale sur une feuille de cuisson. - Déposer de la purée en lui donnant la forme d’un boudin, puis rabattre les tranches de bacon sur le rôti.

- Le ficeler comme un rôti normal, garnir de quelques brins de romarin, et enfourner le rôti de 20 à 25 minutes.

- Pour la sauce, déglacer la poêle de cuisson de la duxelles avec le vin rouge, ajouter le soja et un morceau de beurre et laisser réduire jusqu’à épaississement, puis réserver.

- Une fois le rôti cuit, il ne vous reste plus qu'à le déficeler, le couper et l'arroser de sauce.

C'est prêt ! Méshiagalé

 

4.Le Riz Furikaké revisité de Sõma Yukihira

 

Après que Yukihira Jôichirô a décidé de fermer le Yukihira, Soma lui se rend à la prestigieuse école culinaire Tôtsuki pour passer le test d’entrée de Nakiri Erina et propose son Riz Furikaké.

 

Préparation : 25 minutes

Cuisson : 20 à 25 minutes

Portions pour 2 personnes

 

Ingrédients :

- 240 g de riz basmati

- 7 ailes de poulet

- 1 cs d’huile de sésame

- 1 cc de bouillon de bonite

- 1 cs de Saké

- 1 cs de sucre

- 1 cs de sauce soja

- 1 cs de sucre

- 4 œufs

- 1 oignon coupé en dés

- Sel et poivre

 

Préparation :

- Pour commencer, mettre à cuire le riz dans de l’eau bouillante salée ; puis une fois cuit, le refroidir aussitôt avec de l’eau froide et le réserver.

-  Chauffer ensuite une poêle avec de l’huile de sésame, ajouter les oignons et les faire revenir quelques minutes, puis ajouter les ailes de poulet et faire rissoler le mélange.

- Mettre les ailes de poulet avec les oignons dans une casserole, ajouter le bouillon de bonite, le Saké, le sucre, le soja, puis porter à ébullition, écumer et faire réduire de moitié.

- Passer maintenant le mélange au chinois, puis le verser dans un moule ; laisser refroidir quelques minutes, puis mettre au frigo pour que le bouillon se solidifie.

- Dans un bol, bien battre les œufs avec une pincée de sel et de poivre ; puis mettre l'appareil dans une poêle et faire cuire à feu doux en remuant bien pour brouiller les œufs, réserver une fois cuit.

- Démouler maintenant le bouillon solidifié et le couper en petits cubes d’environ 1 cm.

- Pour finir, verser les œufs brouillés et les cubes de bouillon sur le riz fumant.

- Terminer par une poignée de ciboule découpée en fines rondelles.

C'est prêt ! Méshiagalé

 

5.Le Bœuf bourguignon de Soma et Megumi

 

Soma et Megumi vont pour la première fois faire équipe pour réaliser un bœuf bourguignon, mais Tout ne se passe pas comme prévu, ils vont être boycottés par 2 autres élèves, Soma va alors très vite rebondir et sortir son plat à l’heure.

 

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 3 à 4h

Portions pour 4 personnes

 

                                                             Ingrédients :                                                             

- 800 kg de bœuf pour bourguignon

- 120 g de lardons

- 2 à 3 gousses d'ail

- 8 petits oignons

- 2 carottes

- 200 g de champignons

- 40 g de farine 

- 40 g de beurre

- 40 cl de vin de rouge

- 1 cube de bouillon de viande

- 1 bouquet garni

- 3 cs de miel

- sel et poivre

- huile

 

Préparation :

- Commencer par laver et peler les oignons, les carottes, et les tailler en petits cubes.

- Préparer maintenant la garniture d’accompagnement : tourner les carottes, préparer les petits oignons grelots, couper les champignons en quartiers et les arroser de citron pour qu’ils ne noircissent pas, puis réserver.

- Parer ensuite la viande, puis la badigeonner avec du miel et la réserver 30 minutes au moins au frigo.

- On passe à la cuisson : dans une grande cocotte, faire revenir dans de l'huile les lardons préalablement blanchis à l’eau ; une fois cuits, les retirer avec une écumoire, puis les réserver.

- Dans la même cocotte, faire revenir les morceaux de viande à feu vif, puis retirer la matière grasse, ajouter la mirepoix et les faire suer.

- Ensuite saupoudrer de farine la viande et la passer quelques minutes au four à 180°.

- Pendant ce temps, mettre le cube de bouillon dans une casserole avec de l’eau portée à ébullition, puis le garder au chaud.

- Récupérer la viande, la mouiller avec le vin rouge, faire réduire, puis ajouter le fond de viande, ainsi que l’ail écrasé, le bouquet garni, une grosse cs de miel, et assaisonner pour finir.

- Porter le tout à ébullition, puis réduire le feu et laisser cuire doucement à couvert pendant 3 à 4h.

- On passe au glaçage de la garniture d’accompagnement : dans 3 casseroles ou sautoirs, mettre nos légumes séparés, ajouter un peu d’eau, du sucre, du beurre, puis couvrir avec un papier cuisson préalablement troué au centre pour faire une cheminée.

- Laisser réduire en surveillant jusqu’à ce que les légumes aient légèrement caramélisé à brun.

- Prélever la viande, passer la sauce au chinois, rectifier l’assaisonnement, puis rajouter la viande et la garniture d’accompagnement.

- Préparer le bourguignon la veille, car les plats de type ragoût sont toujours meilleurs réchauffés. C'est prêt ! Méshiagalé

 

6.Le Maque-burger au Maquereau de Soma Yukihira

 

Soma rejoint la Résidence de l’Étoile Polaire où il va loger ; une fois arrivé, il rencontre la surveillante Daimidô Fumio, et va devoir respecter le traditionnel test d'admission en lui cuisinant un plat ; s'il réussit, il pourra alors dormir à la résidence.
 

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 10 minutes

Portions pour 2 personnes

 

Ingrédients :  

- 1 boîte de conserve de maquereau
- 1/2 oignon émincé
- 1 œuf

- 1 cs de fécule de pommes de terre
- 1 cs de panko

- 1 cs d'huile de sésame
- 2 cs de sauce ponzu

- sel et poivre

- radis daikon râpé (ou herbes aromatique)

 

Préparation :

- Commencer par égoutter le maquereau en gardant le jus de la boîte.

- Dans un saladier, mettre le maquereau, l'oignon émincé, l’œuf et la chapelure, puis mélanger.
- Former deux steaks et les réserver au frais.
- On passe à la cuisson : verser de l’huile de sésame dans une poêle à feu moyen, puis mettre les 2 steaks à dorer sur chaque côté.

- Une fois dorés, couvrir la poêle et réduire le feu pendant 2-3 minutes, pour les attendrir, puis les réserver.
- Dans la même poêle, chauffer à feu moyen la sauce ponzu et le jus de maquereau pendant 2 à 3 minutes, puis ajouter un peu de fécule de pomme de terre et laisser épaissir à feu doux.
- Dresser les steaks dans une assiette avec la sauce, râper un peu de radis daikon dessus et accompagner le tout d’une soupe à l’œuf et de calamar séché comme Soma.

C'est prêt ! Méshiagalé
 

 

7.Le Maquereau Onigiri Chazuke revisité du Yukihira


Sôma est convié à une fête d'intégration en son honneur. Satoshi Isshiki va alors en profiter pour le mettre au défi de réaliser un plat à la hauteur de son ambition.

 

Préparation : 15 minutes
Cuisson : 10 minutes
Portions pour 2 personnes

Ingrédients pour 2 personnes :

- 1 pavé de maquereau
- 200 grammes de riz
- 1 grosse cs d'huile d'olive
- 1 théière de Shio kombucha chaud
- 1 cs de Shio kombu émincé
- persil plat ou herbe mitsuba
- sel et poivre

Préparation : 
- Commencer par mettre de l’eau à chauffer dans une casserole jusqu'à l'ébullition et verser le riz.
- Ensuite mettre une grosse cc d’huile dans une poêle, faire chauffer, assaisonner le poisson avec du sel et du poivre en le déposant côté peau.
- Il est important de badigeonner le poisson tout au long de la cuisson, à l’aide d’une cuillère, avec l’huile présente dans la poêle afin d'uniformiser la cuisson.
- Une fois que le poisson commence à blanchir, soit finir la cuisson au four, soit retourner le poisson sur la chair quelques minutes, puis le réserver une fois cuit.
- Détailler le maquereau en lamelles, puis déposer dans votre main une couche de riz, une couche de maquereau, puis recouvrez de riz et lui donner une forme triangulaire.
- Dresser les onigiris dans un récipient creux, verser le kombucha chaud et décorer avec un morceau de maquereau et quelques feuilles de mitsuba ou du persil.
C'est prêt ! Méshiagalé

 

8.Les Ravioles à la langoustine de Nakiri Erina

 

Erina décide de faire fermer et détruire l’un des plus anciens clubs de Chanko Nabe, tenu par Kiyoshi Godabayashi, pour construire une nouvelle cuisine à la place. Ils vont donc s’affronter dans un duel de chefs où Erina va proposer cette recette de Ravioles à la langoustine.

 

Préparation : 25 minutes

Cuisson : 30 minutes

Portions pour 2 personnes

Ingrédients :

Pour la farce :

- 6 à 8 langoustines

- oignons (5% du poids des carcasses de langoustines)

- carottes (5% du poids des carcasses de langoustines)

- 1/2 gousse d’ail

- ½ tomate

- 7 cl de vin blanc

- 1 cc de concentré

- poivre + sel

- 1 pincée de piment d’Espelette

- 5 cl de crème

- 1 jaune d’œuf

- 1 Bouquet garni (laurier, céleri branche, thym)

Pour la pâte à ravioles :

- 120g de farine de blé

- 35 ml d’eau

- 20g de champignons noirs

- 1 œuf frais

- 1 cc de sel

- 1 cs de fécule de pomme de terre

Pour le dressage :

- herbes aromatiques

- champignons noirs émincés

 

Préparation de la pâte à ravioles :

- Commencer par mettre dans un saladier la farine de blé, le sel, les champignons ; faire un puits au centre, ajouter l’œuf entier, puis mélanger en ajoutant progressivement l’eau.

- Une fois que la pâte est bien homogène, la filmer et la réserver au moins 30 minutes au frigo.

Préparation de la sauce :

-Décortiquer les langoustines, enlever les boyaux, et surtout réserver les têtes, les carapaces et les pinces pour la sauce.

- Laver, éplucher les légumes, puis les tailler en gros cubes.

- Dans une casserole, chauffer l’huile, puis faire suer les carcasses de langoustines quelques minutes ; ajouter ensuite les légumes et poursuivre la cuisson.

- Ajouter le vin blanc pour déglacer la préparation, puis mettre le concentré de tomates et faire réduire complètement en écrasant bien les carcasses de langoustines avec un rouleau à pâtisserie pour extraire le maximum de saveurs.

- Mouiller maintenant à mi-hauteur avec de l’eau, ajouter l’ail, le bouquet garni et laisser cuire à feu doux pendant au moins 25 minutes.

- Passer ensuite la sauce au chinois dans une casserole, ajouter la crème, assaisonner avec le piment d’Espelette, du sel et du poivre, puis mélanger et faire chauffer la sauce à feu doux. (Épaissir si besoin avec un roux ou de la fécule de pomme de terre)

- Pour finir, émulsionner la sauce en la passant au mixeur.

Pour le montage des ravioles :

- Étaler finement la pâte à ravioles, découper des ronds dans la pâte avec un emporte-pièce, puis badigeonner le tour avec de la dorure.

- Déposer une langoustine, assaisonner de sel et de poivre, puis refermer avec une seconde pâte à ravioles. 

- Découper l’excédent si besoin, puis les saupoudrer de fécule de pomme de terre.

- Pour la cuisson, porter de l'eau à ébullition, plonger les ravioles dedans et les cuire jusqu’à ce qu’elles remontent bien à la surface.

Pour le dressage :

- Déposer dans une assiette creuse les ravioles, puis recouvrir de sauce et décorer pour finir de champignons noirs émincés et d'herbes aromatiques.

C'est prêt ! Méshiagalé

 

 9.Le Steak Chaliapin de Soma Yukihira

 

Sôma crée cette recette pour remporter un duel de chefs sur la thématique du donburi contre Ikumi Mito qui souhaite faire fermer « le club de donburi.
 

« Ps : Ce plat le nom d’un chanteur d’opéra russe au temps de l’URSS, M. Fédor Chaliapine. 
A l’occasion de sa tournée il fit escale au japon et eut une rage de dents, il demanda au personnel de l’hôtel de lui préparer un steak le plus tendre possible, la recette était née. »

 

Préparation : 15 minutes
Temps de repos : 30 minutes
Cuisson : 10 minutes
Portions pour 2 personnes

Ingrédients :
- 2 steaks de viande de bœuf
- 220g de riz
- 1 cs de pâte d'umeboshi
- sel et poivre
- 1 cs de fécule de pomme de terre
- 1 oignon
- 4 cs de vin rouge
- 1 cs de sauce soja
- 2 cs de beurre


Préparation :

- Commencer par cuire le riz dans de l’eau bouillante et hacher les oignons finement.
- Attendrir la viande à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, puis la quadriller à l’aide d’un couteau.
- Recouvrer le steak avec les oignons hachés, puis filmer et mettre 30 minutes au frigo.
- Dans une poêle, faire fondre le beurre et cuire la viande à la cuisson souhaitée.
- Une fois votre viande cuite, la réserver au chaud avec un papier d’aluminium.
- Ensuite déglacer la poêle avec le vin et la sauce soja, puis mélanger bien et ajouter la fécule de pomme de terre préalablement diluée dans un peu d’eau.
- Laisser réduire jusqu'à ce que la sauce épaississe, puis ajouter les oignons et laisser cuire jusqu’à ce qu’ils soient bien caramélisés et réserver la sauce au chaud.
- Égoutter maintenant le riz, ajouter la cuillère à soupe de pâte d’umeboshi, mélanger et disposer le riz dans 2 bols.
- Pour finir le dressage, ajouter les steaks sur le riz, puis les oignons seulement sur le steak et servir directement.
C'est prêt ! Méshiagalé

 

10.Le Kaki no Tane-Age du Yukihira

 

Soma et Mégumi affrontent les frères Aldini : ils ont les mêmes règles, celles qui ont été fixées par celle qui les départagera, le chef Inui.

 

Préparation : 10 minutes
Cuisson : 15 minutes
Portions pour 2 personnes

Ingrédients :
- 2 filets de morue
- 100 g de kaki no tane
- 1 œuf
- sel, poivre
- 2 cs d'huile végétale
- feuilles de sanchos ou herbes aromatiques
- 1 blanc d’œuf
- légumes frits (au choix)
- huile de friture
- 1 cc de moutarde


Préparation :

- Commencer par laver, écailler, vider la morue, puis lever les filets
- Battre ensuite le jaune d’œuf avec un peu d’eau et du sel, ainsi que du poivre.
- Réduire en poudre le kaki no tane, passer les filets de morue dans l’œuf, puis dans le kaki no tane et les réserver sur une assiette.
- Faire chauffer l’huile de friture, tremper les filets dedans, cuire 5 minutes sur chaque face et réserver au chaud avec du papier d’aluminium.
- Profiter du bain d’huile chaud pour faire frire des légumes au choix.
- Pour la sauce, dans un saladier, monter le blanc d'œuf avec une pincée de sel, ajouter ensuite une cc de moutarde et des feuilles de sancho hachées.
- Dresser maintenant le poisson avec les légumes frits et la sauce.
C'est prêt ! Méshiagalé

 

 

11.Insalata frittata de Takumi Aldini

 

Takumi Aldini a préparé cette gourmande insalata frittata revisitée pour l’épreuve du petit déjeuner dont l’œuf est le principal ingrédient.

 

Préparation : 12 minutes

Cuisson : 10 minutes

Portions pour 2 personnes

 

Ingrédients :

- 4 œufs

- 1/2 oignon

- 1 poivron rouge

- 2 tranches de bacon

- 100 g de fromage mozzarella

- 1 concombre

- 1 tomate cerise

- sel, poivre

- 2 cs d’huile d’olive

- quelques feuilles de mesclun

- quelques feuilles de salade verte

- quelques feuilles de chêne

- parmesan râpé

- 2 cs de vinaigre balsamique

- 4 cs d’huile d’olive extra vierge

- 1 cc de poudre de moutarde et de miel

- herbes aromatiques

 

Préparation :

- Commencer par hacher finement l’oignon, puis couper en dés le bacon, le poivron et la mozzarella et trancher le concombre.

- Mettre à chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle, ajouter le bacon, les oignons, les poivrons et faire sauter le tout.

- Casser les œufs dans un bol, ajouter la mozzarella, le bacon, puis saler et poivrer.

- Mettre à chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle, ajouter la préparation à base d’œuf et cuire l’omelette 5 minutes sur chaque face.

- Préparer maintenant la vinaigrette : dans un bol, mettre 1 cc de moutarde, 1 cc de miel, 2 cc de vinaigre balsamique ; fouetter le mélange tout en ajoutant 2 cs l’huile d’olive progressivement.

- Mettre dans un bol les différentes feuilles de salade préalablement lavées et coupées, ajouter les tomates cerise coupées en 2, puis les tranches de concombre.

- Trancher maintenant l’omelette et l'ajouter sur la salade ; pour finir, saupoudrer de parmesan haché et verser la vinaigrette.

C'est prêt ! Méshiagalé

 

12.Le Loco Moco en Donburi de Mito Ikumi

 

Mito Ikumi relève elle aussi l’épreuve du petit déjeuner, elle propose un Loco Moco revisité en donburi.

 

Préparation : 10 minutes 

Cuisson : 10 minutes

Portions pour 2 personnes

 

Ingrédients :

- 3 œufs

- 1 tomate en cubes

- ¼ de concombre en cubes

- riz blanc cuit

- 200 g de viande hachée

- ½ oignon haché

- 2 cs de sauce soja

- 1 cs de beurre

- 1 cs de farine

- 500ml de bouillon de bœuf

- 1 cs de saké

- sel et poivre

 

Préparation :

- Commencer par cuire le riz dans de l’eau bouillante salée, puis le réserver au chaud.

- Dans un saladier, ajouter le bœuf haché, le ½ oignon haché, 1 œuf ; assaisonner avec du sel et du poivre, mélanger bien, puis former 2 steaks et les réserver au frais.

- Ensuite faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter la farine et cuire quelques minutes en remuant jusqu'à obtenir un roux.

- Y ajouter le bouillon, le Saké, la sauce soja et laisser mijoter sur feu doux en mélangeant jusqu’à épaississement.

- Cuire maintenant les steaks à la poêle, ainsi que les œufs au plat.

- Dresser le riz dans des bols à donburi, l'assaisonner avec du sel et du poivre, ajouter dessus les steaks, les badigeonner de sauce, puis disposer les œufs.

- Pour finir, décorer d'une ou 2 feuilles de salades, ainsi que des tomates et du concombre en cubes.

C’est prêt ! Méshiagalé

 

13.Les œufs bénédicte de Nakiri Erina

 

Erina Nakiri propose sa recette des œufs bénédictes pour l’épreuve du petit déjeuner où l’œuf est le principal ingrédient.

 

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 15 minutes

Portions pour 2 personnes

 

Ingrédients :

- 4 tranches de bacon épais

- 4 œufs

- 1 litre d'eau

- 1 cac de vinaigre

- 4 jaunes d’œufs

- 80 g de beurre

- persil, laitue, feuilles, sel, poivre, beurre

- 2 cuillères à café de sauce Worcestershire et jus de citron

- 2 muffins anglais

- Karasumi

 

Préparation : 

- Commencer par verser l’eau et le vinaigre dans une casserole, porter à petite ébullition, puis former un tourbillon à l’aide d’une écumoire et y casser un œuf.

- Laisser cuire l’œuf 2 minutes, puis le déposer dans un bol d’eau froide ; une fois froid, l'égoutter sur une feuille de papier absorbant. (Répéter l'étape pour tous les œufs)

- Pour la sauce hollandaise, mettre les jaunes d'œufs dans un bain-marie à chauffer, les battre jusqu’à ce qu’ils soient bien crémeux, ajouter ensuite le beurre en morceaux en plusieurs fois, tout en fouettant bien à chaque fois.

- Ajouter ensuite la sauce Worcestershire et le jus de citron, ainsi que du sel et du poivre, puis mélanger bien pour finir la sauce.

- Pour terminer la préparation, cuire les tranches de bacon à la poêle, couper les muffins anglais en deux, les passer au grille-pain, puis les tartiner de beurre.

- Pour le dressage, déposer l’œuf poché sur les muffins, badigeonner de sauce hollandaise et parsemer de persil haché et de karasumi râpé.

C'est prêt ! Méshiagalé.

 

14.L’omelette Soufflée de Soma Yukihira

 

Lors d'un nouveau défi, Soma doit travailler l’œuf pour un buffet de petit déjeuner et vendre tous ses plats en temps limité.

 

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 15 minutes

Portions pour 2 personnes

 

Ingrédients :

Pour la sauce tomate :

2 tomates

1 gousse d'ail

1 cc de bouillon

3 cs de vin rouge

2 cs d'huile d'olive

1 morceau de sucre

Pour l'appareil :

4 œufs

2 cs de beurre

Persil, sel et poivre

 

Préparation :

- Commencer la recette par la sauce tomate : tailler le cul de tomates en croix, les tremper dans une casserole d’eau en ébullition et une fois que la peau se détache, les retirer, puis leur enlever la peau.

- Couper ensuite les tomates en morceaux ainsi que l'ail, puis chauffer l'huile dans une poêle et faire sauter l'ail ; ajouter les morceaux de tomates et laisser mijoter l'ensemble.

- Verser ensuite le bouillon et le vin ainsi qu’une cc de sucre et baisser à feu doux pendant 5 à 10 minutes.

- Pour préparer l'omelette, casser les oeufs dans un saladier et fouetter au batteur jusqu'à faire doubler le mélanger. 

- Mettre ensuite une cuillère de beurre à fondre dans une poêle, ajouter la moitié de l'appareil, cuire à feu moyen pendant une minute, puis stopper le feu et couvrir ; laisser mijoter pendant une minute, puis plier en deux l’omelette et répéter l'opération pour le reste de la préparation.

-Dresser l’omelette dans un plat, assaisonner de sel et poivre, puis ajouter une cuillère de sauce et parsemer de persil.

C'est prêt ! Méshiagalé

 

15.La zuppa di pesce de Yukihira Jôichirô

 

Jôichirô Yukihira surgit au dortoir de l’Étoile polaire, il fait connaissance avec les camarades de Soma et en profites pour leur préparer pleins de petits plats dont cette soupe.

 

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 20 minutes

Portions pour 2 personnes

 

Ingrédients pour le bouillon :

- 1 branche de céleri cote et feuille

- 1 poivron

- 2 gousses d'ail

- ½ oignon

- 2 tomates

- sel et poivre

- fenouil sauvage

- 1 verre de vin blanc

- 4 cs de sauce soja

- 2 cs d’huile d'olive

- 2 cs de saké
Autres ingrédients :

- 2 filets de poissons au choix

- 6 à 8 Moules

- 4 à crevettes

- 6 à 8 coques

- 4 palourdes

- 4 calamars

- persil

 

Préparation :

- Commencer par tailler le fenouil, le poivron, l’oignon, le céleri, l’ail et les tomates en cubes ;  les faire ensuite revenir dans un peu d'huile.

- Ajouter le vin, 2 cas de Saké, saler, poivrer et laisser mijoter 15 à 20 min. Mettre les filets de poissons en morceaux à cuire 5 min, puis ajouter les crevettes et les autres crustacés et laisser cuire 10 min.

- Dresser dans une assiette creuse, déposer du persil.

C'est prêt ! Méshiagalé

 

16.Le Risotto à la pomme de Soma Yukihira

 

Soma réalise ce plat lors d'un énième défi contre son père qui veut savoir ce que vaut son fils depuis son entrée à l’école Tootsuki.

 

Préparation 10 minutes : 

Cuisson : 20 minutes

Portions pour 2 personnes

 

Ingrédients :

- ½ pomme

- ½ tasse de riz

- 4 tranches de bacon

- ¼ d'oignon

- 2 cs de beurre

- 2 cs de vin blanc

- 5cl d'eau

- 5cl de jus de pomme

- 2 cs de bouillon au choix

- ½ jus de citron en jus

- sel, poivre

- fromage râpé

 

Préparation :

- Commencer par cuire les tranches de bacon jusqu'à ce qu'elles soient croustillantes et les réserver au chaud avec un papier d'aluminium.

- Peler ensuite la pomme, la couper en cubes fins et hacher l'oignon.

- Mettre à chauffer le beurre dans une poêle et le faire sauter ; ajouter le riz, laisser cuire jusqu'à ce qu'il devienne transparent ; verser le vin dans le riz et laisser cuire jusqu'à ce que l’alcool s'évapore.

- Mettre dans un récipient 5cl d'eau et 5cl de jus de pomme avec 2 cs de bouillon, mélanger bien ; puis les ajouter dans la poêle jusqu’à recouvrir le riz et laisser mijoter à feu moyen pendant 15 min jusqu'à ce que les liquides soient absorbés et que le riz soit cuit. (Remouiller au besoin si le riz n'est pas cuit)

- Pour finir, ajouter les dés de pommes et le jus de citron, puis dresser dans une assiette le risotto avec le bacon et terminer en saupoudrant de fromage et en assaisonnant avec du sel et du poivre. C’est prêt ! Méshiagalé

 

    17.Les Karaages Mozuya

 

L’entreprise Mozuya, spécialisée dans les Karaages, a pris le monopole et est en train de faire couler les petits commerces de la rue Sumire.

 

Préparation : 10 minutes (+30 minutes pour la marinade)

Cuisson : 5 minutes par fournée en moyenne

Portions pour 2 personnes

 

Ingrédients :

- 200 g de blanc de poulet

- 2 cs de soja

- 1 cs de Saké

- 1 cs de gingembre moulu

- 2 gousses d'ail

- 1 cs de sucre

- 1 cs de muscade

- 2 cs de fécule de pomme de terre

- huile de friture

- sel, poivre

- citron vert

 

Préparation :

- Commencer par couper les blancs de poulet en petits cubes et émincer l’ail ; mettre le tout dans un récipient et ajouter le Saké, le gingembre, la sauce soja, le sucre, la muscade.

- Mélanger bien, puis plonger les cubes de poulet et laisser mariner pendant 30 minutes au frais.

- Ensuite, préparer un plat creux avec la fécule de pomme de terre, égoutter le poulet et rouler les    morceaux dans la fécule.

- Faire ensuite chauffer l'huile de friture  jusqu'à 170°C, plonger vos cubes dans la friture jusqu'à ce qu’ils soient bien dorés et les déposer sur du papier absorbant, puis renouveler l'opération jusqu’à la fin du poulet.

- Réchauffer les karaages en les passant à nouveau 1 à 2 minutes dans un bain d’huile à 170° ; presser ensuite sur les Karaages un citron vert et les déguster aussitôt.

C’est prêt ! Méshiagalé

 

18.Le Wrap de Karaages de la rue Sumire

 

Soma et Nikumi créent le wrap de Karaages de la rue Sumire pour affronter l'entreprise Mozuya qui a le monopole dans la rue du quartier de Soma depuis la fermeture du « Yukihira ».

 

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 15 minutes

Portions pour 2 personnes

 

Ingrédients :

- 2 blancs de poulet

- 250 g de pulpe de tomate

- ½ pomme

- ½ oignon

- ¼ cc de bouillon de poulet

- 2 cs de sauce de soja

- 2 cs de saké

- ½ cc de sel

- 1 cc de sucre

- ¼ cc de poivre noir

- ¼ cc de poivre de Cayenne

- 100 g de farine de blé

- 100 g de farine de riz

- 1 cc de curcuma

- 200 ml de lait de coco

- 250 ml d'eau

- coriandre haché

- feuilles de perilla verte

- feuilles de laitue

- 1 cc de piment

- 1 cc de jus de citron

- huile de friture

- fécule de pomme de terre

 

Préparation :

- Commencer par couper en morceaux les blancs de poulet, le demi-oignon et la demi-pomme sans l'éplucher.

- Mettre ensuite la demi-pomme et le demi-oignon dans un robot culinaire et réduire en purée ; puis ajouter la préparation avec le poulet dans un récipient avec 1 cs de Saké, 1 cs de soja, le jus de citron, les épices ; mélanger et placer le récipient filmé une nuit au frigo.

- Pour préparer la sauce, mettre dans une casserole la pulpe de tomate, la sauce piquante, le sucre, le reste de Saké et de sauce soja, du sel et du poivre, le bouillon de poulet ; bien mélanger et laisser cuire à feu doux.

- Chauffer ensuite l’huile de friture à 170°, récupérer le poulet, le rouler dans la fécule de pomme de terre et faire frire jusqu’à ce que les morceaux soient bien dorés.

- Mélanger dans un récipient les deux farines, le curcuma, puis ajouter l’eau et le lait de coco progressivement en mélangeant bien.

- Faire ensuite chauffer une poêle avec de l’huile, puis y ajouter de la pâte en formant une belle galette ronde comme une crêpe et la laisser cuire jusqu’à ce que les bords commencent à se rétracter, la retourner quelques secondes sur l’autre face et réserver sur une assiette.

- Pour le dressage,  placer la coriandre, les feuilles de perilla verte et la laitue sur la galette, et ajouter le poulet frit, la sauce piquante ; assaisonner de sel et de poivre de Cayenne et servir chaud. Méshiagalé

 

19.Riz Sauté au Curry et Ananas de Miyoko Hôjô

 

Miyoko Hôjô propose cette recette de riz sauté au curry dans un ananas lors des élections sur la thématique du curry.

 

Préparation : 15 jours

Cuisson : 20 minutes

Portions pour 2 personnes

 

 Ingrédients : 

- 220g de riz cru

- 1 ananas

- 2 grosses escalopes de poulet
- 2 cs de vinaigre de riz
- 25 g sucre
- 1 cs sauce soja
- 1 cc de gingembre
- 2 cc de curry

- 1 pincée de piment

- 1/2 poivron vert coupé en petits dés
- 1/2 poivron rouge coupé en petits dés
- sel et poivre

- 1 cc de moutarde

 

Préparation : 

- Commencer par faire bouillir de l’eau avec une pincée de sel et cuire le riz.

- Ensuite découper en morceaux les escalopes de poulet, les déposer dans un récipient, puis ajouter le soja, le vinaigre de vin, le gingembre, 1 cc de curry, le sucre ; recouvrir d’huile d’olive, filmer et mettre au moins 30 minutes au frigo.

- Pendant que le poulet marine, découper l’ananas en deux, creuser le centre des 2 demi-ananas, (réserver le centre de l’ananas pour plus tard), les saler avec du sel fin et réserver.
- Tailler les demi-poivrons préalablement épluchés et taillés en petits cubes, couper l’ananas réservé au début de la recette en cubes, puis égoutter le poulet et conserver la marinade.

- Dans une sauteuse, ajouter le poulet et le faire revenir quelques minutes, puis ajouter les poivrons, les cubes d’ananas, le reste de curry, le piment ; continuer la cuisson encore quelques minutes, puis ajouter le riz et bien mélanger.

- Mettre maintenant le riz dans un demi-ananas, puis déposer l’autre demi-ananas et mettre au four pendant 10 à 15 minutes à 200°.  Réserver ensuite au chaud dans le four éteint.

- Dresser le riz pour finir dans une assiette et décorer avec la queue de l’ananas.

C'est prêt ! Méshiagalé

 

20.L’omelette de risotto au curry de Soma Yukihira

 

Soma prépare cette recette d’omelette de risotto au curry lors des élections sur la thématique du curry.

 

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 20 minutes

Portions pour 2 à 4 personnes

 

Ingrédients :

- 1 tasse de riz

- 150g de bœuf haché

- ½ oignon

- ½ cs de curry en poudre

- 1 cs de chutney ou confiture de mangue

- 2 cs de beurre

- 2 cs de gingembre râpé

- 1 cs de bouillon

- 1 l d'eau

- 50 g de fromage à pizza

- sel, poivre, persil

Mélange d'œuf :

- 8 œufs

- 2 cs de lait

- 2 cs de crème fraîche

- 4 cs de beurre

- sel, poivre

Sauce :

- 2 cs de sauce aux huîtres

- 2 cs de Saké

- 1 cs de sauce soja

- 1 cc de sucre

 

Préparation :

- Commencer par couper l'oignon, faire fondre le beurre dans une poêle, ajouter l'oignon et le gingembre, puis faire revenir jusqu'à ce qu'il soit transparent et tendre.

- Ajouter ensuite le bœuf  haché et le curry ; cuire jusqu'à ce que le mélange soit bien parfumé, puis ajouter le riz et le chutney de mangue et faire revenir le tout quelques minutes.

- Pendant ce temps, mélanger le bouillon dans l’eau et l'ajouter jusqu’à recouvrir le riz, puis porter à ébullition et réduire à feu doux pendant 15 min. (Ajouter davantage de bouillon si besoin).

- Une fois cuit, ajouter le fromage à pizza, assaisonner de sel et poivre, mélanger et réserver au chaud.

- Pour préparer l’omelette, casser les œufs dans un bol et bien les battre ; ajouter ensuite le lait, la crème, assaisonner de sel et de poivre et fouetter.

- Chauffer ensuite 1 cs de beurre dans une poêle et verser ¼ de l'appareil ; une fois que les œufs commencent à cuire, verser ¼ de la préparation au riz, et fermer l’omelette en repliant le bord sur le riz.

- Décoller les bords de l'omelette, la retourner doucement et réserver au chaud dans une assiette avec un couvercle, puis répéter l’opération une deuxième fois avec le reste d’œufs et de risotto.

- Pour préparer la sauce, mettre dans la poêle qui a servi à cuire l'omelette la sauce aux huîtres, le Saké, la sauce soja, le sucre, mélanger et faire chauffer à ébullition.

- Retirer aussitôt, puis arroser l'omelette de cette sauce et parsemer de quelques feuilles de persil.

C'est prêt ! Méshiagalé

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article